Ma Femme veut que je la fasse rêver. Je lui ai donné un somnifère, là elle dort. J’espère que ça marche.

Pendant ce temps là, parlons Sport Méca.
CyqTtt0XUAASD7B.jpg
Bien sûr, nous avons tous nos propres raisons de suivre les sports mécaniques, et cela commence par une certaine fascination pour les marques, les teams et les véhicules, quels qu’ils soient. Leur simplicité pure, ou au contraire leur sophistication extrême. Leur caractère innovant ou ramenant à de bons souvenirs d’antan. Leur allure, leur son, leur odeur.
 
Mais ce qui rassemble aussi clairement, dans les temples que sont les circuits, autour d’un verre ou derrière les types d’écrans toujours plus variés, c’est, pour beaucoup, le facteur humain de la compétition. L’erreur. L’incertitude. La prouesse. L’échec. Le décrochage. Le comeback ! La fougue. La sagesse. Les émotions. Le collectif. L’individuel. La petite phrase ! Le rictus. L’essoufflement dans la communication radio. L’implacable démonstration. La contre-performance. L’excuse. La passion. L’ironie. En un mot, l’humain.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s