Rêvasser dans les bouchons. Lubrique.

conduite

Comme elle était assise dans la voiture, côté conducteur, la tronche rincée de bourrasques solaires, elle leva une main au-dessus des yeux, moyen astucieux de se confectionner une casquette en chair, en os et en cartilage pour se protéger la rétine, le cristallin et toute la structure globulaire vachement mignonne, structure parcourue de nombreux vaisseaux qui atteignaient des diamètres d’une petitesse vachement démesurée et qui irriguaient l’oculaire en lui apportant l’oxygène et les nutriments nécessaires au maintien architectural du truc, et qui après une brève inspection de la micro-vascularisation de l’œil d’une copine, se révéla être invisible à l’œil nu, chose vachement rigolote quand on pense.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s