Ceux qui mettent leur casquette à l’envers doivent avoir l’esprit mal tourné.

sogo

Je n’ai jamais été un jeune homme toujours bien disciplinée.
Un mardi comme les autres, un nouveau pari, une nouvelle aventure. Deux guêpes et un bourdon sont en virée, ils butinent de bar en bar et se retrouvent dans une ruche avec de mauvais gout de bière.

Ici pas de vestes de costume, juste des jeans, jogging et du synthétique à faire cramer tout le quartier. Les barbus sont taillés de trop près, ça sent l’Axe « Ange ou démon » à plein nez et le service y est quasi-militaire.

Moi je suis un campagnard et quand je montais dans les petit«esques» escaliers du théâtre des Célétins ! Tu n’étais pas né.

Alors tu sais quoi, dans ton bar de faux étudiants qui sentent le rance, je n’irais plus jamais.
Adieu les petits bars sans âmes, vive les grandes occasions !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s