Dans le jardin à prendre l’air, le nez dans la lavande, j’ai l’impression d’être un adoucissant. Touche-moi, c’est tout doux.

shoTout allait plutôt très bien, c’était quelques minutes avant le faux drame, la dispute à 100 mètres du Paradis, comme une fracture de fatigue mais c’est mon cœur s’est fissuré.

Il y a eu la joie de se revoir, l’ivresse, Lyon la nuit, les pas rapides, ce petit air vif assorti aux mots, la fuite, part dieu tout seul, la peur, les retrouvailles, l’apaisement, les rires, la complicité, le sexe, les projets et beaucoup de vélo, tous ces moments parfaitement dosés qui font que malgré toutes nos différences, 4 ans plus tard, on continue, à savoir qu’il y a un avenir à construire, et aussi des moments éphémères.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s