Il y a un frisbee dans les Nesquik et une balle dans les Choco Pops. Pourquoi la vie m’impose t-elle de tels choix ?

cho2vq0wkaegd6p-jpg-large

il y a quelques mois, j’ai réalisé un rêve de gosse.

Un truc que j’avais demandé pendant des années, pour lequel j’avais essuyé mille refus, eu mille discussions dont certaines avaient été à deux doigts de me faire couper les ponts avec ma femme, tant son refus me paraissait arbitraire, tyrannique même.

J’avais alors le soutien de quelques proches, heureusement, quelques amis, qui m’assuraient que peut-être, un jour, elle accepterait mon choix, mon désir impétueux, l’objectif d’un glandouilleur chevronné, celui de m’acheter la PS4 avec son compte PSN.
J’avais 26 ans à l’époque, et cette lutte acharnée, de laquelle je suis sortie perdant, a duré pas moins de 9 mois.

Parce qu’après, j’en avais 27 et j’avais le droit, alors forcément j’avais beaucoup moins envie.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s