Le maquillage ? Après leurre, c’est pâleur.

Je sors tard pour le principe, nous sommes début octobre, il fait 25 degrés à 22h à Tiuccia.
31149790576
Cette fin d’été ressemble à celle que je vivais encore adolescent. Profiter des derniers jours de liberté totale dans la campagne, au village, rester des heures sur la plage à chercher quoi faire pour rendre les vacances inoubliables, c’est à ce moment précis que tout peut basculer du côté de la connerie, au mieux.
 
Chaque année le rituel est le même, finir un dîner en couple d’amoureux entre le parasol de la terrasse et le paysage d’un coucher de soleil sur la mer, je ne pensent qu’à une seule chose, rentrer baiser en paix. Je me retrouve avec ma moitié pour accompagner mon Get 27 comme un toxicomane, ma dose avant de ne surtout pas rentrer au campement.
Je suis sur le chemin du retour, rien ne s’opposait à ma nuit. Elle est rentrée, ses cheveux encore plein de sel, mon seau de plage sous le bras, la tête de la fille qui dort peu. Les vacances.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s