Attiré par ses formes élancés, je me lance pour la tirer.

Un truc sympa, dans le fait d’habiter à la campagne, c’est qu’il y a parfois abondance de légumes dans les jardins des voisins. Certaines cultures donnent plus que d’autres, les courgettes, courges, potirons par exemple.

Elodie, à vélo, une énorme courge en forme de boomerang posée sur les épaules : « Tu ne veux pas des courgettes ? Mes parents en ont eu  beaucoup cette année. » « Euh, non, merci, mes parents en ont déjà plein, ils ne savent plus quoi en faire ».

Ces temps-ci, ses parents avaient des butternut en pagaille. J’ai eu la surprise d’en découvrir une un matin, posée devant la porte de la maison. Joli cadeau, sans ostentation, une invitation à cuisiner avec de suite avec elle.

Merci Lodie !
 

Sinon j’avais un autre titre  » Une voisine de campagne. » mais bien moins accrocheur, vous en conviendrez.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s