On peut sortir de la matrice par fax ?

Je vous explique la vie en Open Space.
Quelque part dans un open space, 10:27.

Petzouille Glandouille soupira en délaissant quelques instants son clavier pour lever les yeux vers les néons jetant une lueur verdâtre au-dessus de lui. Le grésillement de ceux-ci accompagnait depuis des années maintenant ses mornes journées de travail, seulement interrompu de temps à autre par une mauvaise blague.

Parfois, on voyait s’élever au-dessus des minces parois séparant les alcôves de l’open space la silhouette d’un collègue grimpant sur son bureau pour donner un coup aux plafonniers afin d’interrompre un clignotement devenu intempestif, rare distraction suivie par les yeux fatigués et inexpressifs de dizaines de travailleurs semblables à Thomas.

FAED3B13-CDA8-46B6-95A8-B27219D77BB0

Le technicien réseaux s’apprêtait à se remettre au travail lorsque son téléphone se mit à sonner. Et visiblement, celui qui appelait n’avait pas envie de donner son numéro. Petzouille hésita un instant, la main juste au-dessus de l’appareil, puis décrocha.

« Allô ?
– M. Anderson ? Bijour, ji suis Jean-Jacques, de Bouygues Télécom, et…
– Ça ne m’intéresse pas, bonne journée.
– Attends attends, non, je déconne : Néo, c’est Morphéus. 
– Qui ça ? Comment savez-vous que je suis Néo ? Comment avez-vous eu ce numéro ? Et pourquoi faites-vous des imitations racistes de télé-opérateur d’abord ?
– J’ai la réponse à tes questions. Mais surtout, la réponse à celle que tu te poses depuis des semaines maintenant. Celle qui te fait te réveiller la nuit. Celle qui obsède tes journées.
– « Quel est le numéro d’Avril Lavigne ? » 
– Non, l’autre : « Qu’est-ce que la Matrice ? »
– Aaaah ouais. Nan, oui, c’est vrai, je me la pose. Mais bon, si vous avez aussi la réponse à la première…
– Concentre-toi Néo.
– Okay : alors, c’est quoi la Matrice ?
– Tu dois connaître la vérité : le monde dans lequel tu vis n’est qu’une illusion. Tout ce que tu vois, tu touches, tu goûtes, rien de tout cela n’est réel. C’est ça, la Matrice. 
– Ça explique pas mal de trucs. Ma voisine par exemple : on voit bien de suite quel est trop botoxé. Mais attendez… vous dites cela, mais avez-vous d’autres preuves ?
– Hahaha… bien sûr Néo. As-tu déjà entendu parler des Agents ? Ce sont des programmes de la Matrice qui ne sont là que pour maintenir l’ordre établi.
– La chiantitude des choses ?
– Exactement. Suis mes instructions : lève-toi doucement et regarde par-dessus les parois de ton alcôve : tu les verras. Il ne fait aucun doute qu’il s’agit simplement de programmes. Et tu auras ta preuve. Allez, lève-toi te dis-je, et regarde bien ! »

Le combiné sur l’oreille, Petzouille Glandouille, alias Néo, quitta sa chaise aussi lentement que possible et laissa lentement ses yeux remonter le long de la paroi voisine avant de s’arrêter lorsqu’il put enfin regarder au-dessus de celle-ci. Et alors qu’il balayait la vaste salle du regard, il les vit : les Agents. Des programmes qui, une fois que l’on y pense, n’ont strictement rien d’humain, quand bien même ils en ont l’apparence. Néo se laissa tomber à côté de son bureau où, à genou et tremblant, il supplia :

« Morphéus ! Je les ai vu, vous avez raison !
– Je te l’avais dit.
– Mais qui sont-ils ? »

Morphéus prit une grande inspiration à l’autre bout du fil.

« Laisse-moi t’expliquer.«

La Matrice existe : vous y travaillez.

Difficile d’expliquer autrement l’impression de déjà vu que vous pouvez parfois avoir, particulièrement lorsque que quelqu’un lance un Powerpoint, ou plus simplement, en discutant avec certains de vos collègues dont les conversations laissent à penser qu’il s’agit en fait de gros geeks frustrés. Tout comme le fait qu’il y a un décalage entre le monde du travail et la réalité ; par exemple, dans le monde réel, on vous a toujours expliqué que votre diplôme serait le sésame de votre réussite ; sauf qu’une fois dans le monde du travail, non seulement on ne vous a jamais demandé votre titre obtenu de haute lutte, mais pire, 99% des gens n’en ont eu strictement rien à faire. Quelle déception.

Mais ce n’est pas une raison pour se laisser abattre : quitte à être dans la Matrice, autant comprendre les programmes qu’elle utilise pour rendre le monde plus chiant. Qui sont ces êtres ? Quel programmeur mal inspiré a pu créer pareils monstruosités ? Pourquoi en retrouve-t-on toujours où que l’on aille ?

Tout article ou image produite sous licence Complete Bullshit comme celui ci est reconnu d’inutilité publique. Tout y est ouvertement faux et scandaleusement mensonger, en général dans l’unique espoir d’en rire….

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s