Mon jet lag.

Je n’écris plus. Je n’écris plus parce que j’ai trop écrit. Parfois à tort, parfois de travers, parfois pour des gens qui sont partis, jamais assez pour ceux qui sont arrivés.

J’ai passé mon temps. J’ai passé mon temps à rechercher ce que je ne pouvais trouver, à poursuivre ceux qui ne pouvaient me voir, à raconter ce que je ne pouvais dire. A courir à l’envers, à parler dans le vide.

A résoudre les mauvais problèmes, à pauser les bonnes questions, à entendre de fausses réponses. A envisager la défonce comme une solution et non une remise en cause. A tenter de sortir de la prose.

J’ai passé mon temps.

 zer

J’aurais aimé vous pondre tous les 2 jours un papier qui tienne la route mais j’ai décidément l’esprit trop ‘Corporate’. Alors je veux rester maître de ce que je fais, je ne veux pas devenir l’esclave de ce que j’ai créé.

Je veux juste écrire les choses comme je le sens, de la façon dont je les sens, au moment où je le sens. M’exprimer tel que j’ai toujours été. Arrêter de baisser la tête à chaque fois que je me sens jugé. N’en avoir rien à branler.

L’esprit libre, le regard levé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s