Comme une sodomie enrobée de chocolat…

Ce petit moment de faiblesse auquel on a la sensation d’assister en observant une personne, quelque soit son look, ses idées ou son charisme, accepter publiquement de se faire sodomiser par la machine dans le bureau, qui lui lâchera un twix pour deux euros. On detourne les yeux pudiquement pour ne pas voir à son regard qu’elle se dit a cette instant que oui, deux euro pour un twix, ca les vaut.

Cette jeune fille au look propre de rasta blanche  (probablement etudiante en faculté d’art plastic ou école de communication , seul lieu oú on lui permettra sans faire tache d’adopter ce look non-conformiste) remercie les grandes multi-national qui ont désiré augmenter leur marge bénéficiaire en vendant jusque dans le metro leurs barres chocolatées. Deux euro. Pour perdre sa dignité, son potentiel de révolte et son esprit d’habitude si critique concernant ces salauds de capitalistes. Deux euro, et taire sa rébellion cinq minutes, le temps des deux barres de twix. Ce n’est pas cher. Le prix d’un twix.

Après cela, la petite rasta va reprendre le cours de sa révolution idéologique de toute sa vie et, passant sa langue entre ses dents pour y enlever les derniers grumeaux de biscuits, elle repensera que decidement, la nature et le soleil de l’afrique ont ce coté retour aux sources que nous, salauds d’occidentaux, on a vraiment perdu. Ca lui donne une idée. Elle en fera le sujet de son prochain rendu d’art-plastique. Si elle a la moyenne, elle pourra passer en troisieme année et ses parents ne pourront plus refuser de lui payer une collocation avec sa meilleure amie (qu’elle connaît depuis le lycée).

Deux euro. Un twix. Le prix du silence de cette jeune fille engagée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s