ils errent comme des ânes en peine.

Après une observation minutieusement anthropophagique et une analyse statistiquement irréfutable sur l’attitude d’Homme moderne, mes conclusions sont comme un téléphone cassé, sans appel : je ne serai…
appart
Rares sont les êtres et les choses auxquels je m’attache. Ne possédant qu’une mémoire sélective, j’oublie mes souffrances et les mauvais gens, dont les traits m’échappent au bout de quelques jours. Je me souviens mieux des heures lasses passées à écouter piailler les oiseaux au petit matin ; des éclats de rire des amis qui provoquent les battements tonitruants de mon cœur et la chair de poule de ma peau.
Tous les mots, toutes les phrases sont les chutes de ma vie pro et perso ;  ça dépend : une vie bien remplie ou un ramassis de conneries enfantines…
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s