Je reniflais le jour comme le cou gracile d’un amour retrouvé…

Je désire ses yeux flamboyants et je me rends compte à quel point je suis attaché à elle. Je me rends compte comme toute ma vie dépend de sa vie. J’aimerais revivre les douceurs de la nuit, sa main sur ma poitrine et mes yeux posés sur sa peau. La plus belle femme du monde est une drogue dont on ne se remet pas, la plus belle femme du monde est un monde dont on ne se repaît pas. Dont je ne me lasse pas.
she

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s