Comme ton coeur change, comme ton coeur d’échante.

Elle est rentrée de son travail avec un air absent. A peine un sourire, à peine un regard. Elle est partie et a claqué la porte derrière elle. Son ami a haussé les épaules et elle n’avait presque pas parlé dans la journée. Je suis resté à l’affût d’un mouvement différent, d’un son nouveau. Rien. Tel un métronome, elle a enchainé  ses activités, et le diner. Je n’ai pas posé de question, j’ai fait comme si de rien et j’ai parlé comme d’habitude. Même un peu plus que d’habitude. Elle a débarassé la table, elle n’a pas tenté de regarder la télévision à la sauvette, elle est repartie dans son bureau. Son  ami a essayé de rester calme. En vain.

Head

Je suis parti au bureau comme d’habitude pour préparer quelques achat de film. Quelques bêtises dites, un peu de lecture, un gros calin et au lit. Elle était allongée sur son lit en position foetale. Un livre d’Harlan Coben entre les mains. Elle a à peine levé la tête, comme d’habitude, elle attendait mes mots, j’en ai sorti alors quelques uns sur les activités du prochain week-end. Elle a dit oui, elle a dit non aux différentes options. Ni enjouée, ni opposée, absente encore. Alors je l’ai regardé. Elle avait grandi. Encore. Elle me regardait comme ça. Ce n’était plus un regard de fille, pas encore un regard de femme. Alors, je l’ai prise contre moi. Elle m’a dit que ça allait aller mieux demain matin. Je lui ai dit que si elle voulait me parler, j’étais dans le canapé du salon à « travailler ». Son air absent est une peine indicible. Une peine qu’elle ne sait pas formuler. Une peine qui appelle à une infinie tendresse pour ce petit bout de femme en devenir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s