Working at FT ?

Je l’ai croisé plusieurs fois, le matin devant un thé, devant la salle de réunion 115A, le midi chez Sodexo devant son smarphone, par sms entre deux embouteillages, le soir en version pause café quand il y a rien à faire en ville, la nuit dans le couloir d’un Club bondé place des terreaux.

Elle vient avec moi.

 

 

 

Elle est perdu. Elle le répète toutes les 10 phrases.


Elle me dit que l’avenir lui fait peur. Elle me parle de ses exigences, de ses goûts,  de celui qu’elle imagine être l’élu. Elle me parle de ses amis aussi, de ces fêtes où ils vont, de ces garçons trop faciles « surtout pas un comme celui-là ». Elle me dit ses projets, son envie d’indépendance ou de ses dépendances, de profiter de tout, vite. Elle est comme ça mais aussi l’inverse. elle est grande, châtain, plutôt très mince.

 

Je l’écoute. En ne retenant que les idées. Il y en a des biens, plusieurs, mais aussi les pires évidemment… 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s