Discrète.

  » Plutôt crever que de me montrer en public.

 Plutôt laisser tomber celui envers qui je devrais être ouverte, que de me dévoiler un peu.

Plutôt passer pour une inacessible, que risquer un morceau de vulnérabilité hors de mon corps.

Je resterai cachée. Tu pourras vivre auprès de moi. Dormir dans mon lit chaque nuit. Connaître par cœur chaque centimètre carré de ma peau. Tu ignoreras toujours le principal.


Tu resteras ignorant. Je demeurerai muette.

Toujours prête à en dire beaucoup, toujours silencieuse sur l’essentiel. Ce que tu chercheras incessamment en vain au travers des discours et des pauses, dans les creux des evidences, les pleins de mes impasses. La clé de voûte d’un édifice dont tu connaitras pourtant parfaitement l’architecture t’échappera finalement.

 

Ceci est ton oracle. Prétendant. « 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s