Entre Calme et Stress…

Des mois qu’on l’attendait, l’été. La chaleur, la vraie. Celle qui te pousse à la paresse totale, qui te fait rêver de glaces et de ventilateurs, de jus de pastèque plein de glaçons.

Le corps n’est pas habitué. Il a oublié qu’il faut ralentir le pas, rester à l’ombre, fermer les volets, faire la sieste aux heures les plus chaudes. Il y a quelque chose dans l’air de l’été à Lyon, une brûlure, comme un regret.

je vais passer ma journée « seul » devant cet ordinateur à diagnostiquer, rédiger, synthétiser, vulgariser, enjoliver, des actions dont je me tape royalement alors que j’attends le résultat d’un examen; un sourire; un sms; une baffe et un baiser.

29354971683

Je passe beaucoup de temps à l’accessoire et pas assez à l’essentiel.

J’ai des moments de lucidité où je regarde ces centaines d’autoportraits et je me dégoûte. Tout ça finira bien par s’arrêter un jour.

Pas aujourd’hui.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s