Ce moment…

…où tu prends conscience de ta connerie.

Fbgkdfh

Que j’ai blessé quelqu’un par pur je m’en-foutisme. Que l’anecdote que j’ai utilisée pour faire rire des potes deux minutes, ben elle a blessé quelqu’un. Et ça va lui durer plus que deux minutes. 

Et si la plupart du temps, t’as l’impression que c’est rien, que c’est juste des détails, là y’a un truc qui fait tilt. Peut-être que j’ai fait une victime de plus, une qu’avait pas l’habitude. 

Ou que la situation est atypique et que cette fois-ci, mes petits stratagèmes de minimisation ne fonctionnent pas. Donc cette fois, j’ai déconné, ça se voit, je ne me trouves pas d’excuse facile.

Et j’ai juste envie de donner des coups de pied dans les murs et gueulant « Putain ! » et « Bordel ! Mais c’est QUOI mon problème ?! »

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s