Discrétion.

Pendant des jours, je t’ai croisé sans jamais m’approcher.

Croisés, effleurés, caressés. Inhibés…rencontrés.

Passé des heures, des mois, ton charme ne s’est pas épuisé.

La proximité de ton corps provoque une onde de choc que je ne peux entièrement absorber. Tu me fais vibrer.

Ton regard dans le mien est chargé du désir que j’y projette. Je tremble.

Sans_titre

Il y de plein choses que j’ai tout le temps envie de lui dire. Mais la plupart du temps je me tais car elle chérit le silence.

Je dois garder le silence sur les chatouillements dans mon ventre quand il me dit des jolies choses. Me taire sur les étoiles dans mes yeux quand je la regarde. Ne surtout rien dire de mes désirs impromptues quand je l’effleure en public. Je tente de rester discrèt sur les bondissements de mon cœur quand je l’observe en société.

C’est dur pour moi de me taire. C’est quelque chose que je ne sais pas bien faire.

Et je pense qu’elle le voit.

Et pourtant…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s