Pancakes !

Les matins de vacances d’été, on guettait par la fenêtre la camionnette un peu déglinguée, qui n’arrivait jamais au marché du village à la même heure. Le pain, c’est capricieux, on ne sait jamais quand il va sortir du four. Son arrivée était le signal de la sortie, c’était l’heure de la pause durant les jobs d’été, le rassemblement avec des ouvriers. Bref, aujourd’hui, c’est pâtisserie.

J’avais oublié la chaleur de la cuisine conviviale et l’odeur inimitable des pancakes en préparation sur la « grande cuisinière ». Fracas de casseroles suivi d’un silence quasi religieux à la dégustation. Il y avait si longtemps.

Et puis il me fallait du temps, beaucoup de temps, devant moi. Le Pancake se mérite mais le résultat est à la hauteur de la technicité et de l’attente. (FAUX)

Kiyoaki-via-summer-lately-part-2-the-blue

Des petits riens. Les portes et les fenêtres grandes ouvertes. Le vrombissement des premiers bourdons. Une coccinelle lutte avec une goute d’eau sur un pétale de fleur. Le visage souriant d’une amie très élégante, une échancrure parfaite, et des petits détails qui brillent sous le soleil. L’humidité ambiante nous rafraichis, et nous attendris. 

Une petite montagne de pancakes bien gonflés et odorante, nature ou confiture. 

Dévorez-les, offrez-les, faites en ce que vous voulez. Moi je les partagent avec la douce pâtissière.

elle m’a écrit ceux ci et m’a dit :
« Fais-moi l’humour. Là. Tout de suite. Maintenant. »

Img00324-20120729-1842

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s