La séduction est ailleurs: En forêt ?

 

Marie se languit sur son matela et me demande :

 

 – Comment tu dragues David ?

– Avec des mots, des regards, des attentions, de la courtoisie et beaucoup de sensualité.

– De la sensualité ?

– Oui, le choix des vêtements, des matières… mais pas que… aussi les attitudes, les comportements physiques et aussi les lieux. 

 

C’est évident que le bar du PMU est moins glamour que les salons Japonnais (ou chinois, je sais toujours pas).

– Genre, c’est pas suffisant juste un sourire complice ? Une envie ?

– C’est ce qu’on croit. Mais en fait c’est une disposition, la séduction. Tu peux espérer le fameux coup de foudre, mais en général l’amour se construit pierre après pierre, comme la séduction. Savoir construire une amplitude.

– Une amplitude ?

– Oui, sortir de l’immédiat trop rapide pour prendre le temps. Faire monter une tension amoureuse par la séduction.

– Et du coup on couchera pas le premier soir si tout doit être lent ?

– Tu ne comprends pas. La séduction doit vivre son temps. Puis, une fois que les êtres sont d’accord, vivre leur rythme. Il est possible donc de coucher le premier soir. Mais surtout Marie, prends le temps.

 

De toute façon, trois duvets pour quatre personnes dans une tente…

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s