Les indignés & moi…

Si je me suis rendu à la Défense pour assister au sitting des Indignés, c’est plus par voyeurisme que par militantisme. Bien sûr, je comprend et peut soutenir une telle manifestation. Mais je refuse catégoriquement d’être assimilé à cette masse de débiles profonds, qui compte plus de piercing que de diplômes, et qui réclame un meilleur partage des biens un I-Phone dans la main et un bérêt du Che sur la tête. En plus, certains étaient réellement pauvres. Gerbant.

720039_les-indignes-de-bastille

Environ 400 personnes occupaient le parvis de l’Arche de la Défense, dont une cinquantaine de téméraires qui s’étaient assis parmi une myriade de tentes Quechua. Une ambiance « Canal Saint Martin » tentait de s’y installer, mais il n’y avait aucun SDF à l’horizon. En arrivant, je m’attendais à voir les deux entités inséparables des manifestations, à savoir les CRS et les casseurs. Deux groupes qui peuvent très bien s’occuper tous les deux, mais qui ont besoins des manifestants pour exister. Malheureusement, les enfants qui tapent en jogging ne s’étaient pas déplacés. TF1 n’avait certainement pas relayé l’évènement, et on peut l’en remercier.


Nous nous retrouvions donc, mes acolytes et moi, coincés entre des gros bourrins casqués et des bobos de vingt ans qui buvaient de la bière. Bien sûr, j’y ai entendu des revendications sincères, construites, venant de gens de tous les jours qui veulent juste un peu de ketchup à mettre dans leurs pâtes. Mais il y avait aussi  toute cette faune ne comprenant pas trop le monde, occupée à jongler, déguisée en clown, réclamant l’amour et la paix entre les hommes, portant des pancartes « FREE HUG », ... bref, une nuée de parasites inconscients discréditant la démarche des vrais Indignés. Et il n’y avait pas que les jeunes habillés comme des sacs qui étaient ainsi : une vieille aux cheveux gras sautillait et gesticulait autour des CRS, leur criant à tout va des fascistes! et des racistes! en pleine face. C’est dans la gueule de cette morue que le cocktail Molotov destiné à Charlie Hebdo aurait dû explosé.

807a3789a0653137158142efdf8bbf6f

Comme quoi, les préjugés peuvent venir de partout. Nou avons pu nous approcher des CRS, afin de leur parler un petit peu. Nous avons pu ainsi noter à quel point ceux-ci étaient pire que ceux d’en face. Si le squatteur est neuneu et mou, le CRS est con et brutal. Quels que soient les ordres, moraux ou non, le CRS obéira à la hiérarchie. On peut donc leur demander de frapper les femmes à terre, de donner des coups de matraques aux handicapés, voire d’éventrer des bébés avec une hache. D’où la question : les forces de l’ordre obéiraient-elles au préfet si ce dernier leur donnait l’ordre de bouffer leur propre merde?

390012_10150451270094105_590324104_8194982_1682819046_a

Certains vous diront que si je ne me suis engagé ni d’un côté ni de l’autre, c’est que j’avais ni couilles, ni muscles. Une neutralité physique et morale qui me permet, comme nos amis Hélvètes, de sauver mon cul en toutes circonstances. Mais la vérité est ailleurs. Et ce soir là, elle était cent mètres plus loin, après une prière, dans un bar, au fond d’une chopine. Moi aussi, comme les Indignés, j’allais me réveiller avec une gueule de bois et le porte monnaie encore plus vide qu’avant…

Publicités

2 réflexions sur “Les indignés & moi…

  1. Le mot "vacuit??" me vient ?? l’esprit.Mais comme j’aime le d??bat, je vais dire que c’est honteux de faire un monaco avec de la leffe.

  2. On est bien d’accord pour la Leffe ! mais il avais pas le Leffe Rubis. Le Sacrifice fut obligatoire.Le sentiment de vacuit??, je le comprend, puisqu’il s’agit d’une "photo", pas d’engagement, une neutralit?? omnipr??sente dans un sujet engag??.Merci pour ton retour.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s